jazz_bank



MOSAIQUES          
François Cotinaud
Benjamin de la Fuente
Ensemble Multilatérale


Ecouter ici deux extraits :




L'œuvre grande ouverte !

Benjamin de la Fuente et François Cotinaud s'inscrivent ici dans le prolongement de la longue histoire de "l'œuvre ouverte", présente chez John Cage, Earle Brown (open form), Pierre Boulez, Karlheinz Stockhausen, Mauricio Kagel, Henri Pousseur où les œuvres redéfinissent la relation entre compositeur et interprète, avec un choix sur le parcours dans l'œuvre, et invitent l'auditeur à s'éveiller à cette mobilité.
Dans Mosaïques, le parcours, multiple, est entre les mains du soundpainter et des interprètes, qui disposent d'éléments compositionnels, à partir desquels ils improvisent ou doivent citer, modifier, développer, ou transformer. Le soundpainter oriente constamment les improvisations en modifiant les tempi, l’orchestration, le matériau de référence, la qualité du son et de phrasé, les nuances, les éléments de rupture.
Il y a donc un carrefour de déterminations (soundpainter / performers), qui, en opérant ou en dégénérant, offrent à chaque concert une œuvre d'un caractère différent.


François Cotinaud est soundpainter, compositeur et musicien, et fondateur du Soundpainting festival à Paris (éditions 2013 et 2014). Il a enregistré avec l'ensemble Klangfarben le premier CD de Soundpainting en France : Monologue de Schoenberg, Variations sur une collection de timbres.
En février 2016, il a dirigé brièvement l'Ensemble Intercontemporain sur la scène de la Philharmonie, dans une suite de pièces pensées par François Rossé. C'est cette expérience de Soundpainting avec les solistes de l'EIC, vivement appréciée, qui est à la source de ce projet "Mosaïques".

Benjamin de la Fuente s'inscrit parmi les compositeurs les plus ouverts aux passerelles entre musique écrite et improvisée, ayant aussi bien répondu à des commandes de l'Orchestre National de Jazz, ou d'ensembles contemporains (Ictus, TM+, Orchestre philharmonique de Radio France...), et il est lui-même improvisateur. Il est fondateur de la compagnie Sphota et du projet Caravaggio, avec Bruno Chevillon, Eric Echampard, Samuel Sighicelli.

L'Ensemble Multilatérale dont Yann Robin assure la direction artistique et Léo Warynski la direction musicale est conventionné par la DRAC Ile-de-France.
Le répertoire de l'Ensemble allie des œuvres incontournables du XXe siècle et celles d'une génération nouvelle de compositeurs.

Le Soundpainting de Walter Thompson est un langage de signes, universel et multidisciplinaire, permettant la composition en temps réel.





Mosaiques_Cotinaud_Fuente_multilaterale

Soundpainting Collection
Livret 8 pages français et anglais.

Label Musivi
Distribution Musea

Formulaire d'achat

ou bien par CB sur le site des Allumés

Warning / Attention
L'écoute de ces musiques n'est pas recommandée sur un ordinateur, sur un smartphone, ni dans une voiture, ou sur un lecteur portable, ni en format mp3.

Ce serait comme boire un vin excellent dans un gobelet en plastique.

Le mixage a été optimisé pour une écoute stereo hifi, qui accepte les forts contrastes et les larges bandes passantes.

Il est interdit de diffuser ces musiques sur le net. Ce serait de la contrefaçon. Des droits sont attachés à la diffusion au profit des artistes et du producteur.

Francois_cotinaud_soundpainting
(photo : Sylvie Cohen)
















Mosaïques

Une mosaïque est une image, figurative ou non, composée de tesselles (ou abacules), le plus souvent en faïence (voir aussi zellige, ou azulejos).
C'est donc la somme de singularités qui forme un tout.
Lorsque l'on combine des formes simples, mais différentes, on peut obtenir un tout complexe, une image géométrique et abstraite, ou une image figurative.
Lorsque l'on a l'idée d'un tout, chaque élément pris séparément n'a pas vocation à représenter ce tout.
Dans l'organisation de la musique que "Mosaïques" propose, chaque musicien a une expression qui lui est propre, singulière.
La totalité de ces singularités est une "splendeur", comme le dirait Rilke.
L'art du Soundpainting est d'observer simultanément la masse sonore de l'ensemble et chaque détail, comme lorsque l'on s'approche d'un tableau ou que l'on prenne au contraire le recul nécessaire.
La création dans ce projet s'appuie à la fois sur le travail du compositeur François Cotinaud, qui compose en temps réel en utilisant le Soundpainting, et à la fois sur celui du compositeur Benjamin de la Fuente.
Il s'agit d'une œuvre dont les éléments formels sont définis (tesselles), et dont l'agencement, c'est-à-dire l'ordre d'apparition des éléments définis, n'est pas défini à l'avance, et peut répondre à une organisation différente à chaque interprétation.

Ce disque sera l'un des tout premiers enregistrés en France autour du Soundpainting, au sein d'une nouvelle collection du label Musivi.

scpp  musivi label  Soundpainting collection

Benjamin de la Fuente


François COTINAUD soundpainting, compositions
Benjamin de la FUENTE compositions

Solistes de l'ensemble Multilatérale
Samuel BRICAULT flûte

Diane CHIRAT-BATTELLO hautbois
Bogdan SYDORENKO clarinette
Raphael DUCHATEAU trompette
Mathieu ADAM trombone
Hélène COLOMBOTTI percussion
Aurélie SARAF harpe
Lise BAUDOUIN piano
Pieter JANSEN violon
Pablo TOGNAN violoncelle




Actualité Musiciens Label Musivi Presse Contacts Partitions Expo Pédagogie